Accueil > Patrimoines > La chapelle et le cimetière de St Gilles

La chapelle et le cimetière de St Gilles

Intérêt
Difficulté d'accès
Marche d'approche
Durée de la visite

 

SystèmeDatumnotationcoordonnées Xcoordonnées Y
Lambert 93RGF93D.d610798.297830756537822.5422063
Lambert II+NTFD.d562169.662688182103895.4200435
Lambert IIINTFD.d562154.387384883403968.8758656
UTM zone 31WGS84D.d410750.930360835087386.5458095
Peuso-mercatorWGS84D.d205802.231649035769818.9442383
Latitude LongitudeWGS84DMS1°50'55.51"45°56'3.299"

Evaluation

Cette chapelle se cache au fond d’un petit cimetière dans un cadre pittoresque loin de tout habitat. C’est un édifice rural archaïque datant des Hospitaliers. Elle date du 13e siècle.

Cette chapelle se caractérise par son austérité : plan simple, peu d’ouvertures, absence d’ornementation. Ce dénuement n’est pourtant pas signe de pauvreté à en juger par l’édification et le dallage au sol soignés.

Saint Gilles, dit aussi Saint Giry, était le centre religieux du « membre » de Rioublanc, dépendant de la commanderie de Bourganeuf. Il tirait donc ses origines des acquisitions effectuées aux environs par les Hospitaliers en 1218.

A l’intérieur, on remarque quatre pierres tombales, dont une datée de 1662. Le type clocher – mur est peu commun en Creuse.


Photos


 Vos observations sur La chapelle et le cimetière de St Gilles